Catégorie : Actualités

740.000 voyageurs débarquent aujourd’hui en gare d’Auray (Morbihan). Un nombre qui devrait doubler ces prochaines années avec l’arrivée du TGV à grande vitesse. Il est donc primordial d’augmenter les capacités d’accueil de cette infrastructure désormais trop petite (bâtiment, places de parking…). Découvrez l’installation du premier tronçon de la passerelle réalisée par Auteur de Vues qui assure le suivi du chantier en images (drône, film, time-lapses).

Le chantier de la gare d’Auray

C’est un gros chantier qui se déroule actuellement à la gare d’Auray alors qu’elle est toujours en service. En effet, à cause des normes requises pour le TGV à grande vitesse, le projet de rehausser le bâtiment actuel et les quais n’a pas été retenu (trop onéreux). Il a été décidé plutôt de construire un nouveau bâtiment (entre février 2020 et avril 2021). Un nouveau parking longue durée sera créé au Nord, nécessitant d’installer une passerelle qui passera au dessus des voies SNCF.

La passerelle qui enjambe les voies SNCF

La passerelle répond d’aileurs à plusieurs attentes. Elle permettra, d’une part, d’assurer la distribution des voyageurs inter-quais, mais aussi de délester le trafic de voitures côté Auray en créant un deuxième accès de la gare et un parking longue durée. En outre, ce nouvel accès (côté Brec’h) résoudra la difficulté des automobilistes pour se rendre à la gare à cause du passage à niveau sur la route. Comme vous pouvez le voir sur le film réalisé par Auteur de Vues, cette passerelle qui chevauchera les voies SNCF est construite sur place. Elle sera située à 7 mètres du sol et longue de 100 m.

Film suivi du chantier : pose du premier tronçon de la passerelle

Les piliers en métal ont été posés pendant le dernier trimestre 2019. L’installation des premiers 20 mètres de la passerelle s’est déroulée dans la nuit du 11 et 12 janvier 2020. Pour cette opération, une grue de 300 tonnes était nécessaire pour soulever l’infrastructure de plus de 50 tonnes. Le toit de la structure a ensuite posé. On peut mesurer, dans le film du suivi du chantier, la précision de la pose du tablier sur les piliers. Ces images ont été réalisée à partir de timelapses et d’un drone.

La presse du Morbihan en parle :

Article « Le Télégramme » – Article « Ouest France« 

Articles récents